Lettre aux carcassonnaises et aux carcassonnais

Publié le 30 juin, 2009 à 9:29 par


Chères carcassonnaises, chers carcassonnais

Je viens de quitter mes fonctions de Maire et je tiens à m’adresser à vous.

Le Conseil d’Etat a annulé les élections municipales du 16 mars 2008.

Il ne me reproche rien et ne me met pas en cause.

Cependant, il n’a pas répondu à mes arguments concernant l’établissement des listes électorales dont je ne suis pas responsable, le plus grand nombre des électeurs radiés ayant été inscrit avant mon élection en 2005, ainsi que pour l’établissement des procurations.

Mais il fallait annuler l’élection : le but est atteint.

Nous allons revoter.

Je ne redoute pas le vote, loin de là. Le climat de suspicion, d’agression continuelle, de dénigrements savamment entretenus cessera et c’est votre vote qui décidera du choix.

Nul ne contestera qu’en quelques années, la ville s’est transformée ; c’est le résultat d’un travail intense mené au quotidien dans la rigueur et en dehors des  influences.

Mon engagement total dans les dossiers majeurs a constitués pour moi un grand moment de ma vie ; mais nous ne sommes qu’a la mi-parcours et il faut maintenant qu’ensemble, nous allions au terme, pour notre ville soit ce que nous avons décidé qu’elle soit : belle, attrayante, compétitive, dynamique, reconnue, honorée et solidaire.

Pour elle, je compte sur votre appui et votre soutien.

Je vous remercie et vous assure de mes sentiments dévoués et distingués.

Gérard LARRAT

Bookmark and Share