Mon parti, c’est Carcassonne

Publié le 30 janvier, 2014 à 4:09 par


Chers amis,

Tout d’abord, permettez-moi de vous dire que même si je ne doutais pas, avec tous ces coups de fil, ces sollicitations, ces marques de soutien et d’affection que je reçois depuis plusieurs semaines, que la mobilisation d’aujourd’hui serait importante, je ne vous cache pas que je la trouve IMPRESSIONNANTE!
Et je vous en remercie, car tout cela, c’est grâce à vous.

C’est encore mieux qu’en 2008, alors que j’étais maire !

Cela me donne encore plus envie de me battre pour vous !

Vous savez, c’est un homme neuf qui se présente à vous aujourd’hui. Les vicissitudes de la vie, les aléas parfois malheureux, ont transformé l’homme que j’étais. Je suis aujourd’hui plus fort que jamais et aussi plus à l’écoute, ce qui m’a souvent été reproché.
Rassurez-vous, je vais en serrer des mains maintenant !

Je vais vous dire, l’élection municipale qui nous rapproche est capitale pour Carcassonne. Il va falloir convaincre, sans relâche, et je compte sur vous !
Car si nous ne sommes pas suffisamment mobilisés, le danger qui nous guette, c’est le retour aux affaires de l’équipe sortante. Non pas une équipe de copains comme j’ai pu l’entendre, mais une équipe d’amateurs qui a déjà fait perdre, à la ville, des années du développement auquel elle a droit. La mairie, c’est levé 8h, départ 20h. Pas le contraire…Carcassonne, on la sert, on ne s’en sert pas !

Heureusement qu’ils ont eu à inaugurer les projets que nous avions mise en place. Il faut dire que dans le montage d’un dossier, couper le cordon puis prendre l’apéritif, c’est le moins difficile !

Pour vous aider dans cette mobilisation qui nous mènera à la victoire, je m’appuierais sur une liste de carcassonnaises et de carcassonnais « sans étiquette », de tous horizons, travailleurs et compétents, dont l’unique préoccupation sera la Ville ; une liste de gens courageux et déterminés, loin des rengaines du parti socialiste, de l’UMP ou du FN, qui divisent et déçoivent les français.
Je l’ai dis et je le répète, mon parti à moi, c’est Carcassonne !

Quant à ceux qui n’ont à la bouche que le mot « division », je réponds que nous ne sommes pas divisés, nous sommes rassemblés. Regardez-vous !

Nous présenterons donc très prochainement notre liste et ensuite, notre programme. Ce que je peux d’ores et déjà vous dire, c’est que l’Emploi sera notre priorité. Je sais faire, ce sont mes adversaires qui le disent, pas moi !

Notre seconde priorité sera le retour d’un certain art du « Bien Vivre à Carcassonne », un climat social agréable pour tous, qui s’est fortement dégradé depuis l’arrivée au pouvoir de l’équipe Pérez.
Nous avons besoin de quartiers vivants et fraternels, de respect et de partage mais aussi de sécurité. Nos enfants, nos aînés et nos travailleurs ont droit à une ville propre et chaleureuse. Les impôts, que les apprentis sorciers en place ont encore augmenté, sont suffisamment élevés !

Allez, j’ai été suffisamment long comme ça mais c’est le cœur qui parle ! Je compte sur vous, mobilisons-nous et allons récupérer les clefs d’une ville qui se meurt mais que nous allons réveiller, ensemble !

Bookmark and Share