Dimanche, retrouvons la fierté d’être Carcassonnais, votons Gérard Larrat !

Publié le 21 mars, 2014 à 7:05 par


Carcassonnaises, Carcassonnais,

Carcassonne est à un tournant capital de son Avenir. L’élection de dimanche est très importante.

De 2005 à 2009, lorsque Gérard Larrat était Maire, la Ville s’était réveillée, une dynamique s’était opérée autour de la Magie de Noël, du Festival Off, de la Fête du Vin mais aussi autour de grands projets structurants comme la création du Conservatoire, d’un Multiplex, d’un nouvel hôpital, la réfection et l’agrandissement de nos écoles et de nos crèches.

Soit, tout n’était pas parfait mais nous avions réussi, ensemble, à retrouver une certaine joie de vivre, le
« Bien Vivre à Carcassonne ».

Aujourd’hui, la ville se meurt car l’équipe actuelle a stoppé tous les investissements, a augmenté nos impôts et a dégradé notre cadre de vie. Carcassonne est devenue sale, n’a plus d’emplois à proposer à ses habitants et nos artisans et commerçants ont perdu confiance.

Nous comprenons que certains d’entre vous, qui nous lisent aujourd’hui, se disent « Paroles, paroles. Ce sont tous les mêmes ». À vous et à tous les autres, nous disons : c’est faux !

Premièrement, car le bilan de Gérard Larrat est, aux yeux de tous, un bon bilan. C’est donc la preuve qu’en travaillant dur, il est possible de réaliser de bonnes choses pour la Ville.

Deuxièmement, car nous sommes la preuve qu’il est possible de réunir, au sein d’une même liste, des hommes et de femmes de droite, de gauche et du centre mais aussi des personnalités du monde sportif et associatif, tous travailleurs et compétents, dont l’unique objectif est de faire sortir la ville de sa morosité. Notre Parti, c’est Carcassonne !

Troisièmement, car le programme que nous proposons est chiffré, cohérent et réalisable et parce que nous avons les compétences requises pour le réaliser mais aussi car ce programme est dédié aux jeunes, aux aînés, aux travailleurs, à ceux qui sont en difficulté, à ceux qui créent, à ceux qui cherchent, à TOUS !

L’élection de dimanche est donc très importante car le choix que vous devrez faire conditionnera l’avenir de la ville pour les 20 prochaines années. Il est donc crucial, dès le premier tour, de faire preuve de courage et de réalisme car trois dangers nous guettent :

– Le premier d’entre eux, c’est la réélection de Jean-Claude Pérez. Si cet homme incompétent, qui est l’un des moins bons députés de France et qui ne travaille pas assez dur pour Carcassonne, est réélu, notre Ville sombrera dans une spirale d’échec au plan économique et social, dont elle ne pourra jamais se remettre. Le Parti Socialiste lui a appris à gagner des élections, pas à gérer une ville.

– Le deuxième danger est la montée du vote contestataire. Se recroqueviller sur des partis qui ne proposent rien d’autre que la peur et la critique systématique poussera Carcassonne à sa fin.

– Le troisième danger, c’est l’abstention. Ne pas aller voter dimanche, c’est donner raison à ceux qui propagent l’idée que rien ne peut changer ou à ceux qui pratiquent la politique comme un métier ou un plan de carrière.

Carcassonnaises, Carcassonnais, ne nous trompons pas, ne nous laissons pas faire, ne nous laissons pas dicter notre Avenir.

CDimanche 23 et dimanche 30 mars 2014, faisons vivre la Démocratie et montrons que Carcassonne a un Avenir, RETROUVONS LA FIERTÉ D’ETRE CARCASSONNAIS !

VOTONS BIEN VIVRE À CARCASSONNE, VOTONS GERARD LARRAT !

La liste Bien Vivre à Carcassonne.

Bookmark and Share